Saint-Bruno et la passion des chevaux

Saint-Bruno et la passion des chevaux

Par Bernard Guilbert

Introduit en Nouvelle-France vers la deuxième moitié du 17e siècle, le cheval servira d’abord et avant tout aux travaux agricoles et au transport.

Dans le comté de Chambly, et particulièrement à Saint-Bruno-de-Montarville, les chevaux occupèrent une place intéressante dans notre histoire : expositions, concours de labours, élevage, courses, etc.

Grâce à la Société d’agriculture du comté de Chambly, et à son exposition annuelle tenue à Saint-Bruno de 1908 à 1955, le cheval a connu des heures de gloire où paradaient les plus beaux spécimens et concouraient les plus rapides.

Saint-Bruno continua à développer, au fil des années, un attrait particulier pour les chevaux : courses sous harnais, centres équestres, concours hippiques, amenant quelques familles montarvilloises à cultiver plus spécialement cette passion du monde équestre.